Gâteau aux pommes en 2 temps

Gâteaux pommes Uneclairencuisine1Tout simplement … divin ?! J’ai tellement adoré cette recette de gâteau aux pommes que je l’ai réalisée 2 fois en une semaine ! Moi qui suis encore et toujours à la recherche de nouvelles recettes même lorsque j’en trouve une excellente, c’est que celle-ci est tout bonnement un pur régal ! Elle nous vient de Sylvie et de son fabuleux site Amuses bouche. Pour régaler vos enfants au retour de l’école ou pour finir un repas du dimanche en famille, vous pouvez servir ce gâteau et être certain de régaler tous vos convives.

Gâteau aux pommes pour 6 personnes :

  •  préparation : 5 minutes
  • cuisson : 40 minutes

Ingrédients :

Pour la première partie :

  • 220 gr de farine T45
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 40 gr de sucre semoule
  • 10 gr de sucre vanillé de bonne qualité
  • 90 ml lait 1/2 écrémé
  • 50 ml de crème liquide entière (35% de m.g.)
  • 3 cuillères à soupe d’huile de pépins de raisin
  • 110 gr d’oeufs entiers (env. 2 gros oeufs)
  • 1 pincée de sel
  • 3 pommes Chanteclerc (vous pouvez aussi prendre des Golden mais les Chanteclerc sont très sucrées et parfumées, parfaites pour cette recette)

Pour la deuxième partie :

  • 45 gr beurre 1/2 sel
  • 35 gr sucre
  • 5 gr de sucre vanillé

Préparation :

  • Battre les oeufs entiers avec les sucres.
  • Ajouter la farine mélangée avec la levure et la pincée de sel.
  • Incorporer ensuite le lait, puis la crème liquide, et enfin l’huile.
  • Eplucher et couper les pommes. Et c’est là que le pèle-pommes vous fera gagner un temps précieux ;). Si vous n’avez pas de pèle-pommes, couper 2 pommes en dés, et garder de jolies tranches avec la dernière.
  • Incorporer les dés de pommes à l’appareil.
  • Verser l’appareil dans votre moule que vous aurez préalablement beurré et fariné.
  • Disposer les tranches de pommes en rosace comme sur une tarte, et appuyer dessus afin de les enfoncer légèrement dans la pâte.
  • Enfourner dans un four chaud à 180° chaleur tournante pour 25 minutes.
  • Au bout de 20 minutes, faire fondre le beurre et mélanger avec les sucres.
  • Les 25 minutes écoulées, sortir le gâteau, ajouter la dernière préparation beurre fondu/sucre, incliner votre moule dans tous les sens afin de répartir, et remettre au four pour 10 à 15 minutes. Le gâteau est cuit lorsqu’il est bien doré et croustillant.
  • Laisser refroidir et démouler. Servir légèrement tiède ou refroidi.

Je n’ai rien de plus à ajouter que : laissez-vous tenter !!! Vos invités en tomberont dans les pommes de plaisir ! Oui bon, je pense que vous apprécierez plus mes recettes que mes jeux de mots… Bon appétit !
Gâteaux pommes Uneclairencuisine3 Gâteaux pommes Uneclairencuisine4 Gâteaux pommes Uneclairencuisine5

Fondue de poireaux aux noisettes

Fondue de poireaux aux noisettes uneclairencuisine 1Légumes d’hiver par excellence, les poireaux sont excellents car ils ont une forte teneur en vitamines et minéraux. La légende dit d’ailleurs que Kheops, pharaon d’Egypte, offrait des bottes de poireaux à ses meilleurs guerriers (oui oui, vous pourrez vous coucher en vous disant que vous avez enrichi votre culture générale). Enfin, au lieu de vous faire « poireauter » (il fallait bien que je la fasse celle-là !) à vous raconter des anecdotes, et si je vous partageais cette recette toute simple de fondue de poireaux qui accompagne à merveille tout plat de poisson pour un repas réconfortant d’hiver ? Alors c’est parti !

Fondue de poireaux aux noisettes pour 2 personnes :

  • Préparation : 5 minutes
  • Cuisson : 30 minutes

Ingrédients :

  • 600 gr de blancs de poireaux
  • 1 échalote
  • 20 gr de beurre
  • 5 cl de crème liquide entière à 35% de matière grasse
  • 30 gr de noisettes
  • sel & poivre

Préparation :

  • Commencer par nettoyer précautionneusement vos poireaux pour retirer la terre. Vous pouvez les couper en 2 dans la longueur si vous préférez, moi j’ai tendance à garder le blanc intact car j’adore les grosses rondelles de poireaux fondantes.
  • Couper les poireaux en tronçons, réserver.
  • Eplucher l’échalote et la couper en petits dés.
  • Faire revenir à feu moyen (5 sur ma plaque à induction) les dés d’échalote dans le beurre jusqu’à ce qu’ils soient translucides, voire caramélisés si vous appréciez.
  • Ajouter ensuite les tronçons de poireaux, laisser revenir 5 minutes à feu moyen en remuant régulièrement.
  • Laisser ensuite cuire à feu doux (3 sur ma plaque à induction) à couvert pendant 20 minutes.
  • Ajouter la crème liquide, laisser revenir encore 3 minutes en remuant régulièrement. Saler et poivrer.
  • Concasser les noisettes dans un mortier.
  • Les parsemer sur les poireaux au moment du service pour garder leur texture craquante.

Et voilà une recette toute simple, vite réalisée, et délicieuse ! L’ajout de noisettes fait toute la différence avec une fondue classique, et elles se marient à merveille avec les saveurs des poireaux. Si vous souhaitez la relever davantage, vous pouvez rajouter une cuillère à soupe de moutarde avec la crème. Bon appétit !

Fondue de poireaux aux noisettes uneclairencuisine

Au banc d’essai : le pèle-pommes La Bonne Graine

Le pèle-pommes Uneclairencuisine 5Le pèle-pommes … Une invention révolutionnaire que je voulais tester depuis que Valérie du blog C’est ma fournée en avait fait un portrait miraculeux dans son article « le jour où tout a basculé…« . Après avoir longuement hésité, car je rechigne toujours à acheter des ustensiles qui pourraient se révéler des gadgets tout simplement inutiles (et puis je considérais que mes mains arrivaient très bien à remplir leur job jusqu’ici malgré la maladresse qui me caractérise), j’ai finalement craqué et acheté celui de la marque « La Bonne Graine » !

Rentrant chez moi le sourire aux lèvres, satisfaite de ma nouvelle acquisition pour enfin tester l’invention qui était sensée illuminer ma vie quant à l’élaboration de mes tartes, compotes et autres recettes à base de pommes !

Après avoir fini de monter la « bête » (c’est-à-dire simplement finir d’assembler la manivelle), laver une pomme, me voilà partie pour tester !

Verdict ?! Après avoir testé plusieurs pommes, me voilà à tirer plusieurs conclusions pas forcément positives :

  • Le pèle-pommes n’est pas adapté aux pommes bien mûres.

Je m’explique. Dès qu’elles sont molles, souples au toucher, la lame peleuse (comprenez, la partie sensée éplucher la pomme) s’enfonce davantage dans la chair et vous suppute donc d’une bonne partie de la pomme que vous auriez pu utiliser et qui se retrouve ainsi dans les « déchets » avec la peau. Ce qui est bien dommage, car j’ai tendance à utiliser les pommes qui ont un stade de murissement avancé pour mes desserts et à garder les fraîches, craquantes pour une dégustation crue. Et bien évidemment, ça n’aurait pas été le cas avec un épluchage manuel !

Le pèle-pommes Uneclairencuisine 3

  • On perd plus de quantité par rapport à l’épluchage manuel

Car la partie qui reste sur le trident comporte encore des morceaux qui pourraient largement être utilisés. Mais bon après rien ne vous empêche de finir avec un couteau…

Le pèle-pommes Uneclairencuisine

Le pèle-pommes Uneclairencuisine 1

  • Question propreté : les pelures tombent directement sur les côtés de l’engin !

Quand j’épluche une pomme, j’ai l’habitude de les mettre dans un bol/sur un sachet, bref, à ne pas les laisser à même le plan de travail. Or ici, vous n’avez pas le choix : il est impossible de glisser un réceptacle en dessous ! Il n’y a ni l’espace, et le système de ventouse ne fonctionne plus si par hasard vous tentez d’y glisser un plastique/essuie-tout.

  • Dernier bémol : la taille des tranches annoncée

Le pèle-pommes contient 2 vis, sensées donner 2 épaisseurs : 2mm et 4mm. Cependant (et j’ai sorti la règle pour vérifier!!) j’ai obtenu des tranches de l’ordre plutôt de 4mm avec la plus petite et de 6mm avec la plus grande. Bon vous allez me dire, on joue au millimètre, ce n’est pas bien grave. Au pire, la mandoline viendra toujours vous sauver. Et je continue à penser que c’est parce que les pommes n’étaient pas assez fermes que je n’ai pas retrouvé la finesse promise.

Illustration avec la petite vis :

Le pèle-pommes Uneclairencuisine 4

Avec la grande vis :

Le pèle-pommes Uneclairencuisine 2

Bon allez, après avoir relevé les détails négatifs parce que j’avais envie de râler en voyant mes pommes mûres déchiquetées par l’engin, j’ai décidé de retenter l’expérience avec des pommes toutes fraîches. Et là, miracle ! J’ai ressenti l’extase évoquée par Valérie !

J’en viens donc aux points positifs :

  • Si vous utilisez des pommes fermes, vous pouvez éplucher et trancher des fines tranches de pommes à la vitesse de la lumière ! Que dis-je ! A la vitesse de l’hyperespace ! (oui j’avoue, j’ai été voir le dernier Star Wars récemment). Et faut bien avouer que c’est cool quand vous voulez faire une tarte.
  • La facilité d’utilisation : il est très facile de dévisser la première vis pour la remplacer par la seconde, enlever le trident pour le laver et laver l’appareil en lui-même.

Bilan : même si les points négatifs sont plus nombreux, il n’y a pas à discuter, dès lors qu’on utilise des pommes fraîches, c’est véritablement l’INVENTION DU SIECLE ! Bon allez, juste pour le plaisir de donner un dernier bémol : et maintenant, où est-ce que vous le rangez ?! Entre votre robot à pâtisserie, votre mixer, et votre 70 moules pâtissiers ? Après tout, quand on aime, on ne compte plus … ah non, pardon, on ne range plus !

Voilà un tuto en ligne pour vous montrer comment s’en servir (je n’allais pas en refaire un alors qu’il en existe des dizaines déjà sur la toile) : https://www.atelierdeschefs.fr/fr/techniques-de-cuisine/28-utiliser-un-pele-pomme.php

Et si vous avez une soudaine envie de cuisiner des pommes avec votre future (car je suis certaine que vous craquerez aussi) acquisition, voilà quelques idées!

Compote de pommes-rhubarbe

Compote pommes-rhubarbe uneclairencuisine1
Chose promise, chose due ! Voici la compote de pommes-rhubarbe dont je garnis généreusement mes chaussons ! Bien qu’excellent avec une compote de pommes toute simple, j’aime beaucoup le goût de celle-ci qui est relevée à la fois par le côté acidulé de la rhubarbe et du jus d’orange. Même les plus récalcitrants, ceux qui me font une grimace rien qu’à la prononciation du mot « rhubarbe », sont tombés sous son charme ! Je n’ai pas meilleur argument pour vous convaincre de la tester ! Et même si les pommes se retrouvent sur nos marchés toute l’année contrairement à la rhubarbe, celle-ci se déniche parfaitement dans nos supermarchés spécialisés dans les produits surgelés, voire vous pouvez les congeler vous-même lors de la peine saison (à savoir d’avril à juin). Vous n’avez donc aucune raison pour ne pas l’essayer !

Compote de pommes-rhubarbe : 

  • préparation : 10 minutes
  • repos : 1 heure
  • cuisson : 20 minutes

Ingrédients :

  • 2 grosses pommes Golden (300 gr poids épluchées et évidées)
  • 2 tiges de rhubarbe (200 gr poids pelées)
  • 2 cuillères à soupe de sucre blanc
  • 20 gr de sucre cassonade
  • 10 gr de sucre vanillé
  • Le jus d’une orange

Préparation :

  • Peler la rhubarbe en tirant sur les fils avec un petit couteau bien aiguisé. Couper ensuite les tiges en tronçons d’un à 2 centimètres, les mettre dans une passoire et les saupoudrer du sucre blanc et laisser dégorger pendant 1 heure (1 nuit si vous avez l’occasion). Cette opération permet d’atténuer l’acidité de la rhubarbe (pour toutes les façons de préparer la rhubarbe, cf article à venir : la rhubarbe dans tous ses états).
  • Presser le jus de l’orange, réserver.
  • Eplucher et évider les pommes, couper en morceaux.
  • Verser dans une casserole : les pommes, la rhubarbe, le jus d’orange et les sucres. Porter à ébullition puis baisser le feu (3 sur ma plaque à induction), couvrir et laisser compoter une quinzaine de minutes.
  • Lorsque les fruits ont atteint la consistante parfaite, ôter du feu, laisser refroidir un peu avant de plonger votre mixer. Ici faites à votre guise selon vos préférences : avec ou sans morceaux.

Et voilà de la bonne compote pour régaler vos fonds de tarte, vos chaussons aux pommes, ou simplement sans artifice à la cuillère !

Compote pommes-rhubarbe uneclairencuisine2