Restaurant à Paris : Saperlipopette ! A ne rater sous aucun prétexte !

thumb_IMG_3927_1024
Norbert Tarayre… On adhère ou on n’adhère pas, en tout cas il est bien là ! Depuis Top chef saison 3, il a eu le temps de publier des livres, d’animer des émissions, mais surtout d’ouvrir un restaurant qui vaut largement le détour, et joliment prénommé : Saperlipopette ! Une très belle découverte un peu à l’écart de Paris (dans la ville de Puteaux pour être plus précise) où il fait bon saisir l’instant autour d’un excellent repas, dans une ambiance où l’élégance se marie à merveille avec la jeunesse d’esprit de l’établissement.

Etablissement qui d’ailleurs vous réserve déjà une belle surprise à votre arrivée : il se situe sur une place récemment restaurée au centre de laquelle trône un magnifique manège qui vous replongera avec bonheur dans vos souvenirs d’enfance. La devanture du restaurant vous annoncera tout de suite la philosophie du lieu : 100% bistronomique ! Le côté décalé avec la vieille voiture qui vous accueille, et l’élégance du noir : un équilibre humoristique réussi.

Pour ce qui est de l’intérieur, vous aurez le choix entre plusieurs salles : la salle principale, la bibliothèque, ou l’étage. Malheureusement, la disposition des lieux rend les 2 salles en bas (salle principale et bibliothèque) bruyantes dès lors que les clients abreuvent. Je vous conseille d’ailleurs de réserver, sinon y obtenir une table à l’improviste relève du miracle, et de choisir la salle à l’étage si vous souhaitez plus d’intimité. Concernant le confort, je n’apprécie que peu ces tables basses accompagnées de fauteuils dans lesquels vous avez le choix entre : être affalés au fond de l’assise et ne plus avoir le bras assez long pour atteindre votre assiette, ou vous asseoir tout au bord et être pliés en 2 pour manger correctement avec le plaisir d’avoir mal au dos le soir même. Mais je n’exprime ici qu’un avis qui m’est tout à fait restreint, j’ai bien conscience que certaines personnes peuvent apprécier ce côté « décontracté » !

Saperlipopette UneclairencuisineAu-delà de l’assise, les lieux sont élégants, modernes, et la luminosité respecte un parfait équilibre : à la fois tamisée et assez perçante pour que vous puissiez contempler (c’est bien connu, on mange d’abord avec les yeux !) les mets que l’on vous sert avec le sourire.

Car oui qu’en est-il du service? Rien à redire, si ce n’est du positif ! Le personnel est jeune, dynamique, souriant et particulièrement attentif à satisfaire vos envies (même si une légère teinte de prétention règne en toile de fond).  Les plats vous sont d’ailleurs servis avec une rapidité étonnante dans un 1er temps, mais qui s’explique par une carte relativement restreinte (4 entrées, 6 plats, 4 desserts). Personnellement, je considère qu’une carte proposant un choix limité est loin d’être un défaut, mais plutôt un critère de qualité ! Celle-ci fait effectivement partie des valeurs prônées par Saperlipoppette : des produits de saison et de première main, travaillés sur place, le gage d’un vrai fait-maison dont les saveurs raviront vos papilles.

Assez trainé, attaquons le vif du sujet : les plats ! A peine installés, vous aurez le plaisir de vous voir offrir des toasts avec une excellente tapenade qui accompagnent à merveille l’apéritif que vous aurez commandé, dont la présentation est également savamment pensée. L’entrée qui était à la carte lors de ma visite « Foie gras poêlé, pomme cuite, fruits des bois et noisettes caramélisées » peut tout simplement être qualifiée de divine. Le foie gras était merveilleusement relevé par la pomme dont la cuisson ne pouvait être mieux réussie, douce et fondante à souhait, équilibrée par le croquant des noisettes et les saveurs plus prononcées des fruits rouges.  En bref : une tuerie. J’ai malheureusement constaté qu’elle n’est actuellement plus à la carte, mais je ne doute pas que notre cher Norbert ait dégotté de nouvelles associations tout aussi délicieuses.

Saperlipopette Uneclairencuisine

Pour le plat, le carrelet était fondant et bien cuisiné, mais ne sortait pas de l’ordinaire. Cependant, la canette laquée au miel, accompagnée de sa purée de carottes fut un régal ! A l’image de l’établissement, la présentation des plats est raffinée et vous invite à plonger votre fourchette avant même d’avoir songé à prendre une photo (je plaide coupable, mais au moins cela vous incitera à y faire un tour d’autant plus vite !).

Le dessert, qui s’est un peu fait attendre par rapport au reste (le succès du restaurant et les salles combles ayant fini par avoir eu raison de l’efficacité du personnel), était un délice tel que j’ai tenté de le refaire dès le lendemain (et dont la recette a été publiée avant la critique du restaurant : Tartelettes crème de pistache & figues). Sceptique au départ, cette tartelette en sablé breton, surmontée d’une crème de pistache, des figues fraîches et d’un sorbet figue m’a tout simplement laissée pantoise. Frais, léger, sucré sans excès, tout simplement parfait pour finir ce diner.

Saperlipopette Uneclairencuisine

Enfin, si vous avez le plaisir tout comme moi de finir votre repas sur une boisson chaude, on vous amènera un thé, et pas n’importe lequel : un Mariage Frères évidemment ! Et jusqu’au bout, le soin et les « petits plus » qui font toute la différence sont toujours présents : des sablés viennent finir de combler votre gourmandise.

Saperlipopette Uneclairencuisine

 

Saperlipopette UneclairencuisineEt l’addition dans tout ça me direz-vous? La formule entrée/plat/dessert sans les boissons s’élève à 39 euros. Honnêtement, entre la qualité des plats, les « à-côté »,  le soin et le cadre, le rapport qualité-prix est tout à fait honorable ! La seule vraie fausse note à mon goût est le manque de confort et le brouhaha permanent qui y règne, et malgré tout j’y retournerai avec plaisir. Alors avis aux parisiens et aux touristes : allez y faire un tour, mais n’oubliez pas de réserver !

En résumé : 

Cadre : 13/20

Rapport qualité-prix : 17/20

Service : 15/20

Saperlipopette

24 rue Mars et Roty

92800 Puteaux

01.41.37.00.00

Saperlipopette est ouvert 7j/7, de 8h30 à 23h, et propose une formule brunch le dimanche. A tester aussi : le petit frère de Saperlipopette : Macaille, qui a ouvert ses portes cette semaine.

Plus d’informations sur leur site : http://www.saperlipopette1.fr/, réservation en ligne possible !

Saperlipopette Uneclairencuisine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s