Crumble fraises – rhubarbe

Crumble fraises - rhubarbe UneclairencuisineParce qu’un jour il me restait quelques fraises qui n’étaient plus assez belles pour être dégustées fraîches… Et pourquoi pas en crumble? Un dessert léger et fruité, parfait pour finir un repas en ce début d’automne !

Pour 4 crumbles individuels :

  • temps de préparation : 10 minutes
  • temps de cuisson : 25 min

Ingrédients :

  • 2 tiges de rhubarbe
  • 300 gr de fraises
  • 50 gr de farine
  • 40 gr de beurre
  • 40 gr de sucre fin + 2 cuillères à soupe

Préparation :

  • Commencer par couper les extrémités des tiges de rhubarbe puis les éplucher afin d’enlever toute la partie filandreuse. Couper en tronçons d’un 1/2 cm. Réserver.
  • Laver les fraises, les couper en 4 ou 6 morceaux selon leur taille. Les ajouter aux morceaux de rhubarbe et bien mélanger.

Crumble fraises - rhubarbe Uneclairencuisine

  • Mélanger la farine, le beurre et le sucre du bout des doigts jusqu’à obtenir une consistance sableuse.
  • Remplir les ramequins du mélange de fruits.

Crumble fraises - rhubarbe Uneclairencuisine

  • Saupoudrer de sucre. Disposer les morceaux de pâte à crumble.
  • Enfourner pour 25 min à 180°.

Personnellement j’adore le manger après un passage au frais, mais il est également excellent légèrement tiédi. Quoiqu’il en soit, n’hésitez pas à les préparer en avance ! 
Crumble fraises - rhubarbe Uneclairencuisine

 

 

Tartelettes crème de pistache & figues

Tartelette pistache - figue Uneclairencuisine
Depuis que j’ai testé le restaurant Saperlipopette à Puteaux, qui fut une expérience culinaire des plus agréables (article à venir, et j’en profite pour remercier celui qui m’a fait la surprise de m’y emmener !), j’ai voulu refaire le dessert avec lequel je me suis régalée : une tartelette sur base de sablé breton, surmonté d’une crème de pistache, de figues et d’un sorbet à la figues à tomber ! N’ayant pas de sorbetière, j’ai abandonné l’idée de refaire le sorbet. Le résultat – bien que loin d’égaler celui du chef Norbert Tarayre, connu au travers de l’émission Top Chef – est savoureux. Au départ sceptique sur la figue, je me suis finalement rendue compte que j’adore ce fruit et depuis je le cuisine à toutes les sauces. Alors faites comme moi et laissez-vous tenter ! Pour les réaliser, je suis allée dénicher des recettes sur le blog de Mercotte, blogueuse qu’on ne présente plus vu sa renommée ! D’ailleurs pour ceux qui les auraient ratées, les émissions Le meilleur pâtissier ont repris pour notre plus grand bonheur sur M6.

Il vous faudra donc :

  • réaliser les sablés bretons
  • réaliser la crème pistache (vous pouvez profiter du passage des sablés au frigo ou au four pour la préparer)
  • autant de figues que d’invités

Pour commencer, la recette du sablé breton, trouvée sur le blog de Mercotte qui s’est elle-même inspirée d’une recette de Christophe Felder (http://www.mercotte.fr/2007/04/13/sucresablesssssscitron/)

Sablé breton - Une clairencuisine

Pour environ une dizaine de sablés :

  • Temps de préparation : 5 minutes
  • Temps de « repos » : 1 heure minimum
  • Temps de cuisson : 20 min

Ingrédients :

  • 100 gr de farine T55
  • 5 gr de levure chimique
  • 75 gr de sucre semoule
  • 75 gr de beurre pommade
  • 2 jaunes d’oeuf
  • 1 pincée de fleur de sel

Préparation :

Commencer par blanchir les jaunes d’oeuf avec le sucre. Quand le mélange est mousseux, incorporer le beurre pommade puis lisser l’appareil. Verser ensuite la farine tamisée et préalablement mélangée avec la levure. Ajouter la pincée de fleur de sel. Finir par mélanger à la spatule jusqu’à obtenir une consistance homogène.

Préparer une exopat pour étaler la pâte sur 1/2 cm d’épaisseur, puis la laisser prendre au froid au moins 1 heure.

Quand la pâte est solide, détailler les sablés avec des emporte-pièces d’environ 5cm de diamètre. Je vous conseille de les cuire avec les emporte-pièces non beurrés ce qui permet, comme nous le dit Mercotte, d’obtenir l’aspect caractéristique des sablés.

Enfourner pour 20 min  170°. Laisser tiédir sur la grille avant de démouler.

Et ensuite la réalisation de la crème à la pistache, aussi dénichée sur le blog de Mercotte (http://www.mercotte.fr/2008/05/20/des-tartelettes-pistache-fraise-ou-framboise-chocolat-a-vous-de-choisir/)

Ingrédients pour garnir 8 tartelettes :

  • 120 gr de crème fleurette (entière)
  • 60 gr de mascarpone
  • 12 gr de sucre
  • 25 gr de pâte de pistache (à trouver en magasin spécialisé)

Mélanger tous les ingrédients puis monter au fouet comme une chantilly. Réserver au frais.

Montage des tartelettes :

Sur chaque sablé breton, étaler une belle couche de crème de pistache. Rincer les figues, puis couper des jolies tranches en partant du centre. Finir par les disposer sur les tartelettes.

Vous pouvez maintenant vous régaler, vous l’aurez bien mérité !

Tartelette pistache - figue Uneclairencuisine

 

Restaurant à Cassis : Le Bistrot La Petite Cuisine de La Villa Madie … ou comment se régaler au soleil

La Villa MadieLe long de la côte Méditerranéenne, les terrasses des restaurants sont toujours bondées dès que le soleil montre le bout de son nez, et il faut reconnaître que du côté de Marseille il est souvent dans les parages. Depuis quelques temps de bons échos sur le restaurant La Villa Madie se répandaient, alors lorsque l’occasion s’est présentée, direction le bord de mer au pied du Cap Canaille pour aller réveiller ses papilles dans ce lieu tenu par Marielle et Dimitri Droisneau, formés auprès des plus grands de la gastronomie (tels que Marc Veyrat pour Madame, et Eric Fréchon pour Monsieur).

A votre arrivée, vous aurez déjà les prémices d’un service attentionné notifié par la présence d’un voiturier qui vous proposera de garer votre véhicule sur leur parking privé. Vous entrerez alors dans une villa typiquement provençale. Si vous avez l’occasion de tester le restaurant gastronomique, vous vous arrêterez alors au rez-de-chaussée. Si vous vous rendez au bistrot La Petite Cuisine (un lieu dédié à la cuisson au feu de bois) dont je vous parle aujourd’hui, une hôtesse vous accompagnera jusqu’au premier étage afin de vous placer à une table, ensoleillée ou ombragée selon vos souhaits. Le personnel fait tout son possible pour satisfaire vos attentes et faire en sorte que vous passiez le meilleur moment possible dans ce lieu, et c’est très appréciable. Au départ placée à une table ombragée, le vent ce jour là me donnait froid et il m’a été rapidement apporté, sans aucune requête de ma part, un plaid afin de me réchauffer. L’hôtesse nous a ensuite déplacés dès que possible à une table ensoleillée afin de me faire plaisir.

A l’ombre ou au soleil, vous aurez en tout cas le loisir de vous trouver dans un cadre de rêve puisque la terrasse offre une vue sur la mer, le tout encadré par les pins qui composent les paysages idylliques de la Méditerranée… en bref, un cadre de rêve, parfait pour se gorger de vitamines D.

thumb_IMG_3679_1024

Qu’en est-il du contenu de nos assiettes ? Déjà pour commencer, vous vous délecterez de quelques amuses bouches offertes et pensées selon la saison. A l’époque, la fin de l’été était encore au melon et des verrines de soupe de melon nous ont été proposées. Malheureusement celles-ci se sont révélées fades, peu sucrées et gorgées d’eau. Heureusement, les tartines avec un carpaccio de poisson qui les accompagnaient étaient excellentes (mais absentes de la photo car dévorées à peine arrivées sur notre table !).

Amuses bouches

Pour les entrées, la tomate/mozzarella est excellente, les tomates sont fondantes et goûteuses à souhait, l’assaisonnement savamment pensé. La salade de haricots verts et gambas est du même niveau, les haricots sont croquants et les gambas cuites à la perfection. Les calamars et saucisson maisons, accompagnés de poivrons et sucrine sont également délicieux, mais les palais les plus sensibles pourront les trouver un peu trop salés.

Tomate mozzarella

Haricots & Gambas Calamars & Saucisson maison

Pour la suite, les « Goujonnettes Sauce tartare aux zestes d’agrumes » sont bonnes et représentent très bien l’esprit Fish & Chips, la sauce qui les agrémente rehausse leur goût dans un bel équilibre des saveurs.

thumb_IMG_3676_1024

L’espadon est tout simplement divin, fondant à un point que vous l’avalerez en entier sans même vous rendre compte de la quantité. Les légumes qui sont servis en accompagnement sont cependant très particuliers, en lien avec leur mode de cuisson dans ce panier qui leur confère un goût singulier, et qui par-dessus tout ne semblent absolument pas avoir été salés.thumb_IMG_3677_1024 thumb_IMG_3678_1024

Enfin les desserts : la tarte au citron est succulente. Le sablé a la texture parfaite, la crème citron est acidulée à souhait tout comme le sorbet qui le recouvre. Le baba au rhum, et pour le coup le rhum n’est pas présent que dans l’intitulé, est bon sans être extra-ordinaire. Cependant la glace vanille qui le surplombe est tout simplement la meilleure que j’ai pu rencontré jusqu’à aujourd’hui, et je regrette de ne pas leur avoir demandé le nom de leur fournisseur, à moins qu’elle ne soit faite maison !

Tarte au citron Baba au rhum

A la fin le service s’étiole un peu, l’attente notamment du dessert s’est révélée très longue. Il y avait forte affluence ce jour-là, mais heureusement pour eux je pense que la beauté du cadre apaise les gens qui contentent ainsi leur énervement.

thumb_IMG_3682_1024

Qu’en est-il de l’addition ? Il faut déjà noter que celle-ci arrive accompagnée de quelques mignardises, geste toujours appréciable même si vous n’avez plus faim au moment où elles sont servies (autrement dit presque 45 minutes après avoir fini votre dessert). Quoiqu’il en soit, un menu à 45 euros par personne pour entrée/plat/dessert, au vu de la qualité des produits et du travail réalisé en cuisine, du cadre, et de l’attention du service, c’est un très beau rapport qualité/prix qui invite à y revenir !

Mignardises

En bref, si vous habitez dans les environs ou que vous êtes de passage sur Marseille, prenez le temps de vous ressourcer et de régaler vos papilles dans cet établissement, vous ne le regretterez pas ! Et peut-être à bientôt pour une critique de leur restaurant gastronomique, dont la réputation surpasse celle de leur bistrot … Affaire à suivre !

En résumé :

Cadre : 19/20

Service : 15/20

Rapport qualité/prix : 17/20

La Petite Cuisine – La Villa Madie

Avenue de Revestel-anse de Corton,

13260 Cassis

04 96 18 00 00

RESERVATION INDISPENSABLE !

La Petite Cuisine ouvre ses portes tous les midis du lundi au vendredi.

Plus d’information sur leur site : La Villa Madie

thumb_IMG_3688_1024

Cake aux mirabelles (et version mini)

Cake mirabellesLes nectarines, ma découverte des dernières semaines. Après en avoir dévoré une certaine quantité, je me suis demandée comment je pourrais le cuisiner. Et c’est une des recettes proposées par Vahiné qui fois m’a inspiré pour faire mon cake aux mirabelles, qui s’avère très léger et doux ! Un délice parfait pour accompagner un thé.

Pour un cake de 6 personnes : 

  • temps de préparation : 10 minutes
  • temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients :

  • 100 gr de farine T45
  • 100 gr de poudre d’amande blanche Vahiné
  • 100 gr de sucre semoule
  • 1 sachet de levure chimique
  • 110 gr de beurre demi-sel
  • 2 cuillères à soupe d’arôme vanille liquide
  • 220 gr d’oeufs (env. 4 oeufs)
  • 250 gr de mirabelles bien mûres
  • 50 gr de pépites de chocolat praliné

Préparation :

  • Faire fondre le beurre. Réserver.
  • Casser les oeufs, bien fouetter. Ajouter la farine, la poudre d’amande, le sucre, la levure, bien amalgamer le tout.
  • Ajouter le beurre fondu légèrement refroidi, et l’arôme de vanille. Mélanger de nouveau.
  • Laver et découper les mirabelles en 2 pour enlever le noyau.
  • Verser la moitié pâte dans un moule à cake, puis déposer les morceaux de mirabelle, et déposer le restant de pâte.
  • Si vous faites des versions mini, verser la pâte au fond du moule, déposer une ou deux moitiés de mirabelles, peau vers la pâte, et ajouter un chunk (ou 2 pour les gourmandes !) de chocolat (praliné, ça se marrie très bien avec le goût de la mirabelle).
  • Enfourner 30 minutes à 180°, chaleur tournante, et 12 minutes pour des versions mini.

Faites chauffer l’eau pour votre thé, et régalez-vous avec ce cake ultra-moelleux ! cake mirabelles  mini cakes mirabelles mini cakes mirabelles

La ratatouille

RatatouilleUn grand classique de la gastronomie française, au point qu’il a été édifié comme titre d’un des plus grands Disney de ces dernières années : Ratatouille. La fameuse ratatouille, dont les seules saveurs parviennent à vous plonger en plein coeur de la provence. Jusqu’à maintenant je n’avais pas trouvé de recette qui me satisfasse, mais ça y est j’en ai enfin déniché une qui comble mes attentes, et toute simple en plus ! Alors je vous la partage :

Ratatouille pour 4 personnes : 

  • temps de préparation : 5 minutes
  • temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients :  

  • 1 poivron rouge
  • 2 belles aubergines
  • 4 courgettes
  • 200 gr de tomates cerises
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • des herbes de Provence (au mieux un bouquet garni)
  • de l’huile d’olive

Préparation :

  • Laver le poivron, l’épépiner et enlever la membrane blanche. Couper ensuite en fines lanières. Réserver.
  • Laver les aubergines et les couper en dés en taille moyenne.
  • Laver les courgettes, éplucher une bande sur 2, et les couper en dés ou en rondelles selon vos préférences. Réserver.
  • Laver les tomates cerises et les couper en 2 ou 4 selon la grosseur.
  • Eplucher et émincer l’oignon, faire de même avec l’ail.
  • Mettre les poivrons dans un plat allant au four, arroser d’une cuillère à soupe d’huile d’olive, et faire cuire 15 min à 180°.
  • Dans une première poêle, faire revenir les aubergines dans une cuillère à soupe d’huile d’olive une dizaine de minutes.
  • Dans une seconde poêle, faire revenir les courgettes dans une cuillère à soupe d’huile d’olive une dizaine de minutes également.
  • Lorsque ces 3 ingrédients sont prêts, préparer une nouvelle grande poêle et y faire revenir à feu moyen l’oignon et l’ail avec une cuillère à soupe d’huile pendant 2 minutes. Ajouter les tomates cerises, laisser revenir 2 minutes puis baisser à feu doux. Laisser cuire encore 2 minutes, puis ajouter les aubergines, les courgettes et les poivrons. Saler, poivrer, ajouter les herbes de provence. Laisser revenir 10 minutes en remuant régulièrement.

Et c’est prêt ! Bon appétit !

Ratatouille